Coucou

Le week end du 14 juillet mes amies de Tahiti étaient venues passer le week end en famille avec nous pour fêter mes 40 ans!! Pour l'occasion j'avais prévu une petite balade parisienne, cette fois nous avons découvert un bout du 5ème arrondissement, le plus ancien quartier de la ville construit par les Romains sous l'Antiquité.

Nous avons commencé par traverser le Jardin des Plantes qui a ouvert en 1635 sur l'idée des médecins de Louis XIII, un lieu qui permettait aux élèves de médecine et pharmacie d'étudier l'herboristerie. Un joli parc qui mérite d'y faire un tour un peu plus longuement, donc a refaire... Surtout qu'il y a la visite des serres à faire qui me tenteraient beaucoup.

01

En sortant du parc nous allons découvrir la Mosquée de Paris, que je ne connaissais que de réputation, elle a été construite entre 1922 et 1926 pour rendre hommage aux 100 000 musulmans qui tombèrent pour la France pendant la 1ère guerre mondiale, c'est la plus vieille de France.

J'ai été enchanté par ses belles mosaïques, son architecture, son magnifique jardin qui nous dépayse et nous amène très loin de la France, son minaret haut de 33m, ses belles salles..... bref n'hésitez pas a aller y jetter un oeil ça vaut le détour!! La visite est de 3€, libre ou avec un guide qui est présent pour tout expliquer. Si vous avez une jupe courte ou un short ce sont a éviter mais la solution est là, ils vous prêtent un paréo à l'entrée pour couvrir vos jambes. La réputaion n'est plus a faire, vous pouvez aussi tester le restaurant traditionnel de la Mosquée, avec son salon de thé où se désalterer et se dépayser. Etant passée tôt dans la matinée nous n'avons pas pu l'essayer, une nouvelle occasion de revenir!

02

03

Nous continuons notre chemin pour aller voir la Paroisse St Médard juste au début de la célèbre rue Mouffetard, on passera devant ce beau street art de Seth qui donne un petit clin d'oeil à la rue de la Clef. ;)

La rue Mouffetard tiendrait son nom d'une déformation de Mont -Cétard (correspondant à la butte que la rue remonte), tracé du temps des Romains au 1er siècle, c'est l'un des axes du quartier latin les plus fréquentés en raison de ses nombreux restaurants. Longue de 650m elle descend en pente douce de la montagne Ste-Geneviève vers l'église St-Médard et l'ancien lit de la Bièvre.

Au n°134 on peut observer une façade insolite, décorée en 1929 par le peintre italien Eldi Guéri, décor végétal inspiré de la renaissance italienne.

04

Petit arrêt s'impose chez "Le comptoir Belge"; une fois précédente j'avais goûté leur gaufre au sucre.... miaammmm... excellent... ma gaufre préféré est maintenant celle au chocolat où est inséré deux batonnets de chocolat à l'intérieur qui fondent avec la chaleur de la gaufre.... une tuerie!!! Il fallait bien que je fasse découvrir ces délicieuses gourmandises à mes copines aussi gourmandes que moi!! ;p Franchement pour moi c'est les meilleures gaufres, moelleuses et briochées à la fois elle sont vraiment différentes de celles qu'on a l'habitude de manger. Il y a 3 magasins sur Paris (9ème, 5ème et 16ème arrondissements), alors si vous en croisez une n'hésitez pas à craquer c'est un pur bonheur!!!!

04bis

Paroisse St-Médard

05

Rue Rataud nous apercevons une étrange barre de fer suspendue, sertie de crochets, elle supportait à l'époque une grille bloquant l'accès à la voie (nommée cul-de-sac des Vignes), où de l'autre côté se tenait un cimetière où les victimes de la peste et du choléra étaient enterrées. Cette grille avait été installée par des communautées religieuses afin d'écarter les passants mal attentionnées.

Ces sculptures ci-dessous assez particulières sont un hommage rendu aux travailleurs du cuir des siècles passés.

05bis

Fin de matinée nous arrivons aux célèbres Arènes de Lutèce, lieu bien caché de la route, accessible rue Monge ou par la rue de Navarre que nous avons prit pour arriver en hauteur. Allez un peu d'histoire..... Construites au 1er siècle, les arènes pouvaient accueillir plus de 18 000 spectateurs sur 35 rangs et prenait appui sur la montagne St-Geneviève, au delà de l'actuelle rue Monge. Sa disposition permettait d'alterner les combats des gladiateurs et les représentations théâtrales, mais le mur de scène a aujourd'hui disparu, remplacé par un square dédié au Dr Louis Joseph Capitain, qui finança la restauration des arènes. Celles-ci et les Thermes de Cluny sont les dernières traces du passage des Romains à Paris.

06

Rue Rollin un escalier avec un joli mur de fleurs.

07

Place Contrescarpe, datant de 1852, regardez au dessus de la supérette se trouve une enseigne coloniale d'une chocolaterie installée à l'époque du 18ème siècle, "Au nègre joyeux". C'est une image mettant en scène un serviteur noir qui fait parfois polémique, mais reste toutefois le dernier témoin de l'affiche parisien au temps colonial.

Au dessous nous apercevrons deux immeubles insolites, la premier étant ce joli bâtiment jaune ocre, plutôt atypique dans les rues de Paris. Le second, un immeuble très étroit qui en fait une curiosité architecturale au n°14 rue Thouin. Celui-ci est construit en 1688 prenant appui sur les remparts de l'ancienne enceinte médiévale de Philippe Auguste (1190-1670) ayant servie a protéger la ville d'une possible invasion des Anglais. Ainsi les contraintes architecturales de cet emplacement ont donné a cette bâtisse sa forme étroite. Plus tard la portion de l'enceinte est démolie laissant ce vide et donnant cette forme si particulière.

08

Au n°12 rue Clovis on retrouve de nouveau un bout de l'enceinte de Philippe Auguste, ce mur de fortification construit autour de Paris au XIIè siècle ressort sur plusieurs lieux de Paris.

On aperçoit aussi la Tour Clovis dans l'enceinte du Lycée Henri IV qui est un reste de l'Abbaye St-Geneviève et qui date aussi du XIIè s.

09

Nous empruntons la charmante petite rue Ste-Etienne du Mont pour arriver devant l'église St Etienne du Mont, très belle architecture gothique avec des décors de style renaissance, nous regrettons qu'elle soit fermée à notre passage car elle est a voir, unique grâce à son jubé (galerie surélevée entre la nef et le cour) la plupart détruits, c'est une des rares églises de France a l'avoir conservé. Elle fut construite en 1626 et contient le sarcophage de St Geneviève, sainte patronne de Paris qui rassura les parisiens lors de la venue des Huns.

Bref encore une autre occasion de revenir dans le quartier pour découvrir l'intérieur de cette église.

10

Puis nous passons devant le Panthéon (on se trouve au sommet de la montagne Ste Geneviève), un peu d'histoire oblige pour ce beau monument de Paris:

Dominé par son dôme de 83m de haut, composé de trois coupoles concentriques superposées, le Panthéon est un chef d'oeuvre de l'architecture française du XIIIè s, la façade est conçue sur le modèle d'un temple antique. Commandé par Louis XV, qui avait fait le voeux en cas de guérison d'une longue maladie de reconstruire une nouvelle église. Il remplaça l'église de l'abbaye parisienne de Ste Geneviève qui tombait en ruine par ce nouvel édifice plus imposant, et durant la révolution en 1791, elle fut transformé en Panthéon, monument dédié aux grandes personnes de l'histoire de France après la révolution française. Ses premiers occupants furent Mirabeau, Voltaire, Rousseau... La dépouille de Victor Hugo y fut transférée le 1er juin 1885.

On passera ensuite devant l'Université de la Sorbonne, spécialisée en lettres, arts et sciences humaines, elle a fusionné avec l'Université Pierre-et-Marie Curie pour former "Sorbonne Université" cette année. On aperçoit sur la photo son observatoire en bas et au milieu, qui peut se visiter.

Juste après sur notre chemin un petit clin d'oeil à Tahiti, on est tombé sur la Délégation de la Polynésie Française.

11

Nous nous arrêterons au Collège des Bernardins, crée en 1245 l'origine de ce Collège était d’accueillir et de former de jeunes moines pour servir de lieu d’étude et de recherche au cœur de la pensée chrétienne. Autrefois lieu de vie des moines, la grande nef, longue de 70 mètres, est une salle exceptionnelle qui accueillait la salle de cours, le réfectoire et la cuisine des moines; à côté la sacristie, qui accueille des expositions d’art contemporain, est une majestueuse salle de style gothique construite au XIVè s. Ces deux pièces sont en libre accès, mais vous pouvez faire aussi une visite guidée des autres salles. Très bel endroit!

12

Nous finissons notre balade par l'Institut du Monde Arabe sur les quais, la façade très atypique dessinée par Jean Nouvel et Architecture-Studio, reprend les thèmes historiques de la géométrie arabe, composée de 240 moucharabiehs (dispositif de ventilation naturelle forcée, fréquement utilisé dans l'architecture traditionnelle des pays arabes, ils ont le rôle de régulateur thermique).

Nous n'avons pas visité l'endroit mais sommes juste montés au 9ème étage pour prendre de la hauteur sur la ville, accès gratuit pour un superbe panorama de Paris!

13

14

15

Voilà la journée était bien entamée nous en avions plein les pattes, mais une très belle balade entre amis!! Il y a tellement de choses à voir à Paris que je m'émerveille (ou pas ;p) à chaque fois que je m'y promène.

En espérant que ça vous a plu, je vous dis à bientôt pour une prochaine découverte.

Bizz